Ă€ propos du TFNA







 Contexte et objectif du TFNA

Pourquoi ?

En 2011, de nombreux changements politiques ont eu lieu en Afrique du Nord. A la quête d’un avenir meilleur, les sociétés d’Afrique du Nord considèrent la réforme du secteur de la sécurité comme une étape nécessaire, permettant d’assurer leur transition démocratique, de restaurer la confiance du public dans les institutions étatiques et de prévenir la violence.

En réponse à l’intérêt accru pour les questions portant sur la gouvernance et la réforme du secteur de la sécurité et compte-tenu du besoin d’expertise dans ce domaine, le Centre pour le contrôle démocratique des forces armées – Genève (DCAF) a proposé ses services aux nouveaux gouvernements de Tunisie, d’Egypte et de Libye. Par ailleurs, le DCAF a poursuivi ses activités avec le Maroc. Le DCAF est en mesure de fournir une expertise internationale comparative ainsi qu’une assistance pratique sur mesure, y compris une aide pour l’évaluation et le contrôle du secteur de la sécurité, la gestion des changements dans l’évolution du domaine législatif, le développement de politiques, le développement institutionnel de l’Etat, le développement humain et la collaboration avec les institutions de contrôle informelles (organisations des droits de l’homme, les médias, etc.).

Le DCAF et ses Etats membres s’engagent à offrir leur soutien en faveur de la réforme du secteur de la sécurité à tous les pays d’Afrique du Nord en transition démocratique.

En juin 2012, le Conseil de fondation du DCAF a approuvé la création d'un Fonds d'affectation pour l’aide au développement du secteur de la sécurité en Afrique du Nord (DCAF Trust Fund for North Africa – TFNA), afin de renforcer la capacité de réponse du DCAF dans cette région du monde.

Quoi ?

Le Fonds d’affectation du DCAF pour l’aide au développement du secteur de la sécurité en Afrique du Nord, ou TFNA),représente à la fois un instrument d’orientation et un mécanisme de financement conjoint : au sein du Comité de pilotage du fonds, les États membres et donateurs produisent des orientations et des directives relatives au programme d'assistance du DCAF en Afrique du Nord. Parallèlement à cela, en tant que mécanisme de financement conjoint, le Fonds d'affectation vise à rationaliser la production de rapports et renforcer la coordination internationale en matière de réforme du secteur de la sécurité et de la justice dans la région.

Où?

Le Fonds d'affectation pour l'Afrique du Nord a été créé pour financer les programmes d'assistance du DCAF visant à promouvoir des objectifs de développement de la gouvernance du secteur de sécurité, dans un contexte de transition démocratique dans plusieurs pays d'Afrique du Nord. Actuellement, les activités du TFNA prennent place dans les zones géographiques suivantes :

  • Afrique du Nord – Programme régional
  • Égypte
  • Libye
  • Maroc
  • Tunisie

Qui ?

Le Fonds d'affectation pour l'Afrique du Nord reçoit des contributions provenant de gouvernements, organisations intergouvernementales, organisations non gouvernementales, fondations privées et organisations du secteur privé.

Comment ?

Les donateurs peuvent choisir de contribuer au programme régional  « Afrique du Nord », ou à un ou plusieurs des quatre programmes des pays mentionnés ci-dessus, ou aux deux à la fois. Hormis ces différentes options, le fonds n’accepte aucune autre forme d’affectation des contributions.

Espace Membres

Mot de passe oublié

Bienvenue sur le site internet du Fonds d’affectation du DCAF pour l’Afrique du Nord

Depuis 2011, plusieurs pays d’Afrique du nord et du Moyen-Orient ont vécu des changements politiques extraordinaires et turbulents.

Dans leur quête d'un avenir meilleur, les pays d'Afrique du Nord considèrent la réforme du secteur de la sécurité comme un élément clé pour assurer la transition démocratique, rétablir la confiance de la population envers l’État et ses institutions, et prévenir la violence.

En réponse à ces changements, les États membres du Centre de Genève pour le contrôle démocratique des forces armées (DCAF) ont créé en 2012 le Fonds d'affectation pour l'Afrique du Nord.

L'objectif du Fonds d'affectation est de répondre avec rapidité et flexibilité aux demandes d'assistance provenant des gouvernements de la Tunisie, de l’Égypte, de la Libye et du Maroc.

Pour ne citer que quelques exemples, le Fonds d’affectation soutient des programmes et des projets exhaustifs visant à améliorer le contrôle exercé par le Parlement, à renforcer l'accès des citoyens à l'information, à mettre en place des mécanismes de responsabilisation et à instaurer la confiance entre les citoyens et les autorités.